ORGANISER SON ESPACE DE HOME OFFICE

Depuis la pandémie de la Covid-19, le télétravail n’est plus une exception. Pour certains, il est même devenu la norme. Mais travailler depuis chez soi vient avec son lot de contraintes, et organiser son environnement de travail devient prioritaire pour optimiser sa productivité et prévenir les éventuels problèmes de santé engendrés par une mauvaise installation.

S’installer sur un coin de table ou rédiger ses rapports depuis son canapé sont des solutions provisoires qui peuvent avoir des répercutions négatives sur le long terme.

Où s’installer ? Quel mobilier et matériel de bureau adopter ? Quels réflexes à prendre ? Dans cet article, on vous explique comment concevoir et agencer votre bureau à la maison pour créer votre environnement home office.

DANS CET ARTICLE :
• Choisir son espace
• Choisir son bureau
• Choisir sa chaise de bureau
• 6 conseils pour rester productif à la maison

CHOISIR SON ESPACE

La checklist : un endroit calme, lumineux, avec une bonne connexion internet 

Une pièce dédiée serait encore l’idéal pour créer un espace sanctuarisé, mais cette option ne va pas forcément de soi. Un coin de chambre à l’écart des zones de vie en commun comme le salon ou la cuisine sera préférable pour éviter les allers et venus de vos éventuels colocataires. Si vous avez grand besoin de vous isoler pour travailler, certains casques et écouteurs proposent des options de réduction active de bruits ambiants.

L’espace nécessaire où installer votre bureau dépend de votre activité et devra s’adapter en fonction de vos besoins. Si vous travailler à 100% sur votre ordinateur, vous n’aurez pas besoin d’envisager l’aménagement d’une zone de rangement pour vos dossiers et autres documents. Dans le cas contraire, il vous faudra anticiper un espace suffisant pour installer une bibliothèque, un meuble de rangement adapté ou même, pourquoi pas, des étagères.     

La lumière aura non seulement un impact sur votre humeur mais aussi sur votre réactivité et, par conséquent, sur votre efficacité au travail. S’il n’est pas possible de trouver un endroit éclairé avec de la lumière naturelle, veillez à disposer vos éclairages de telle manière qu’ils ne soient ni trop forts ni trop faibles pour éviter toute gêne prématurée. Ne vous limitez pas à une unique source de lumière. Pour éviter les contrastes trop forts, préférez une ambiance lumineuse générale générée par plusieurs lampes. Si vous travaillez majoritairement sur ordinateur, placez une lampe de bureau à proximité de votre matériel pour éviter de fatiguer vos yeux. En terme d’ampoule, il est généralement conseillé de préférer du 15 watts et d’éviter les éclairages trop blancs et certains Leds qui peuvent dégager une lumière bleue gênante.

Enfin, un outil indispensable sans lequel il ne vous serait pas possible de travailler depuis chez vous : une bonne réception wifi. Sans connexion internet, pas de télétravail. Pour cette raison, veillez, avant même de planifier l’agencement de votre espace de bureau à la maison, à la réception internet. Si la fréquence de votre borne wifi est trop faible, vous pouvez investir dans un répétiteur pour faciliter la connexion.

CHOISIR SON BUREAU

Le bureau idéal est aussi bien adapté à l’espace dont vous disposez, qu’à vos besoins en terme d’activité et à vos préférences en matière d’ergonomie. 

Encore une fois, si vous travaillez à 100% sur votre ordinateur, vos besoins en terme d’espace seront moins conséquents. Veillez à choisir un bureau suffisamment grand qui pourra loger tout votre matériel informatique mais également toutes ses annexes (clavier, souris, disque dur, etc). Si vous envisagez d’installer une lampe, un second écran, une imprimante, ou encore un espace pour prendre des notes, il vous faudra prévoir une surface de table conséquente.

Plusieurs options s’offrent à vous : 

  • Le bureau d’angle : il s’adapte le plus facilement aux petits espaces de la maison et permet de combler les coins. Préférez-le avec une grande surface de travail et éventuellement des tiroirs spacieux pour ordonner tout éventuel document.

     

  • Le bureau en U : si vous ne manquez pas d’espace, le bureau en U vous permettra de disposer d’une grande aisance.

 

  • Le standing desk (ou stand up desk) : le « bureau debout » en français dans le texte. Contrairement au bureau classique, le standing desk vous permet de travailler debout et présente de nombreux avantages en terme de productivité et de santé. Adopter cette position pour travailler permettrait d’être plus vif et de réduire les troubles musculo-squelettiques. Une solution au mal de dos récurrent ! Pour les plus réticents à adopter cette option, la solution hybride proposant les deux options, assis ou debout, est désormais disponible sur le marché.

 

  • Les tréteaux : les tréteaux sont facilement montables et démontables, notamment si vous souhaitez une solution flexible provisoire.
  • Le bureau sur-mesure : un bureau conçu par rapport à votre morphologie et vos préférences est encore la solution la plus optimale.  

 

(En terme de dimensions standards, il est généralement admis de choisir une hauteur de 74 centimètres environ pour une assise de 45 centimètres environ !)

CHOISIR SA CHAISE DE BUREAU

Si vous pratiquez une activité qui nécessite de rester de longues heures assis face à un écran d’ordinateur, l’importance d’une bonne assise ne vous aura pas échappé. Rester assis sur une chaise non adaptée à votre morphologie peut engendrer des problèmes de postures et de santé. Si vous passez peu de temps assis, une chaise design pourra amplement faire l’affaire. Seulement, si vous y passez le plus clair de votre temps à votre bureau, investir dans une chaise dont le confort et l’ergonomie seront adaptés est une véritable nécessité.

La position ergonomique idéale (pré-requis) :   

  1. La tête est droite et peut être maintenue par un dossier. Un appuie tête réglable en hauteur et en profondeur sera encore plus performant.
  2. Le dos doit être en contact par le dossier afin de favoriser une position de courbure naturelle et d’éviter le poids sur les lombaires. Pour soutenir un peu plus le bas du dos, vous pouvez optez pour un coussin lombaire.  
  3. Les avants bras peuvent reposer sur les accoudoirs à un angle de 90°. Les épaules doivent également être détendues et non affaissées.
  4. Les poignets reposent en position neutre sur la surface du bureau.
  5. Les pieds doivent reposer sur le sol : pour les petits gabarits qui se retrouvent confrontés à un problème de taille, optez pour la solution des repose-pieds.
  6. En fonction du temps passé à votre bureau, le choix de l’assise sera d’autant plus important. Pour un maximum de confort, une assise rembourrée sera plus appréciable. 
  7. Fixe ou à roulettes ? Les « roulettes » sont une option pratique mais pas indispensable, à adapter en fonction de vos besoins en terme de mouvement dans l’espace. 

6 CONSEILS POUR RESTER PRODUCTIF À LA MAISON

  • Optimisez votre espace de travail (un environnement de travail bien pensé, désencombré et optimal vous sauvegardera du temps et vous permettra d’être plus réactif dans votre activité !) 
  • Mettez-vous en condition et habillez-vous comme si vous alliez travailler
  • Autorisez-vous des plages de pauses en programmant une alerte sur votre téléphone par exemple
  • Conservez le lien avec le bureau en restant connectés avec vos collègues (via les messageries instantanées Skype, Slack, Hangout, WhatsApp…)
  • Gérer votre agenda pour planifier votre temps de travail avec discipline
  • Apprenez à séparer vie privée et vie professionnelle
 

Envie d’aménager votre home office sur-mesure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *